La reclassification du cannabis comme stupéfiant illégal en Thaïlande avance après une réunion ministérielle

National -

Le 5 juillet 2024, le Dr Surachoke Tangwiwat, secrétaire permanent adjoint du ministère de la Santé publique, a révélé publiquement après une réunion du Conseil de contrôle des stupéfiants le projet d'annonce du ministère de la Santé publique, classant le cannabis et le chanvre comme stupéfiants illégaux. sous la loi.

La majorité des participants à la réunion ont convenu que le cannabis présente des avantages médicaux et pour la recherche, mais s'est opposée à son usage récréatif. Une minorité s’est inquiétée du fait que des contrôles trop stricts pourraient causer des difficultés au public.

Le projet d'annonce ajoute le cannabis et le chanvre, en particulier les fleurs et les extraits dont la teneur en THC est supérieure à 0.2 %, à la liste des stupéfiants, à l'exclusion des branches, tiges, racines, feuilles et graines.

Le Dr Surachoke a déclaré que les résultats de la réunion seraient soumis au ministre de la Santé publique Somsak Thepsuthin, puis au Conseil de contrôle des stupéfiants la semaine prochaine. Suite à ce processus, le ministère vise à appliquer le règlement d’ici le 1er janvier 2025.

Le même jour, le réseau « Façonner l'avenir du cannabis thaïlandais », dirigé par M. Prasitchai Nunual, a informé le public et les réseaux de cannabis à l'échelle nationale de leurs actions. Ils anticipaient ce résultat comme la première étape vers la reclassification du cannabis comme stupéfiant illégal, selon un calendrier fixé par le ministre de la Santé publique.

« Nous n’avons pas d’autre moyen de rendre le cannabis à la population que de changer la politique. La reclassification du cannabis comme stupéfiant est motivée uniquement par les ordres du Premier ministre Srettha Thavisin au ministre Somsak Thepsuthin, et non par une quelconque loi, ni pour des raisons de santé ou scientifiques, au profit de leurs prétendus capitalistes spécifiques, et non du public. " dit Prasitchai.

« Le 8 juillet est crucial pour nous. Unissons-nous pour atteindre l’objectif de rendre le cannabis au peuple. Rejoignez-nous en grand nombre devant la Maison du Gouvernement pour lutter pour la victoire », a ajouté Prasitchai.

ML Rungkun Kitiyakorn a exhorté les consommateurs de cannabis, les entrepreneurs et ceux qui ont vu la valeur du cannabis à se rassembler le 8 juillet pour s'opposer à la résolution de l'Office de contrôle des stupéfiants.

"C'est notre dernier combat avant qu'ils ne présentent la résolution au Conseil de contrôle des stupéfiants pour reclasser le cannabis comme stupéfiant sans lois réglementaires", a déclaré ML Rungkun.

Le réseau occupera l'avenue Ratchadamnoen dans la nuit du 7 juillet, du quartier général de l'armée au bureau de l'ONU, sur un tronçon de 200 mètres en face du ministère du Tourisme et des Sports jusqu'au stade de boxe Rajadamnern. Ils prévoient de passer la nuit et de marcher vers la Maison du Gouvernement le 8 juillet.

Lisez notre dernier article sur le conseiller du parti Bhumjaithai réaffirmant son engagement en faveur des bienfaits du cannabis et mettant en garde contre une reclassification hâtive.

Découvrez comment le ministre de la Santé publique discute de la reclassification du cannabis malgré un fort soutien du public.

Inscrivez-vous
Kittisak Phalaharn
Kittisak a une passion pour les sorties, même si cela sera difficile, il voyagera avec un style aventureux. Quant à ses intérêts pour la fantasy, les genres policiers dans les romans et les livres de sciences du sport font partie de son âme. Il travaille pour Pattaya News en tant que dernier écrivain.