Le Premier ministre thaïlandais a annoncé la suppression des frais touristiques controversés de 300 bahts

COMMUNIQUÉ DE PRESSE:

Le Premier ministre Srettha Thavisin a annoncé la décision du gouvernement de supprimer la taxe touristique controversée de 300 bahts, initialement proposée l'année dernière mais qui s'est heurtée à l'opposition du secteur privé. Cette taxe, censée être perçue auprès de chaque touriste entrant en Thaïlande, a été abandonnée au motif que sa suppression pourrait encourager des dépenses touristiques plus élevées dans d'autres régions, fournissant ainsi une impulsion plus substantielle à l'économie.

Répondant aux inquiétudes concernant le déclin de la Thaïlande dans l'indice de développement du tourisme et des voyages du Forum économique mondial, où elle se classe désormais 47ème sur 119 pays, Srettha a souligné l'importance d'une approche constructive plutôt que de rejeter la faute. Il a noté la reconnaissance constante de diverses villes et îles thaïlandaises comme principales destinations touristiques mondiales et a exhorté à se concentrer sur la promotion de développements positifs au sein du secteur.

Dans d'autres développements, Srettha, lors de sa visite au Nord hier (9 juin), a également annoncé des négociations en cours avec Apple Inc. pour créer un centre de startup et potentiellement une Apple Developer Academy au parc scientifique et technologique de l'université de Chiang Mai. Un accord est attendu prochainement, les dirigeants d’Apple prévoyant de se rendre sur place d’ici la fin 2025 pour finaliser l’accord.

Ce qui précède est un communiqué de presse du département des relations publiques du gouvernement thaïlandais.

Inscrivez-vous
Goongnang Suksawat
Goong Nang est un traducteur de presse qui a travaillé professionnellement pour plusieurs agences de presse en Thaïlande pendant de nombreuses années et travaille avec The Pattaya News depuis plus de quatre ans. Se spécialise principalement dans les informations locales sur Phuket, Pattaya, ainsi que dans certaines informations nationales, en mettant l'accent sur la traduction du thaï vers l'anglais et en travaillant comme intermédiaire entre les journalistes et les écrivains anglophones. Originaire de Nakhon Si Thammarat, mais vit à Phuket et Krabi, sauf lors des déplacements entre les trois.