Les efforts s'intensifient pour améliorer la boxe thaïlandaise à l'échelle mondiale

COMMUNIQUÉ DE PRESSE:

Pimol Srivikorn, conseiller du Premier ministre et président du sous-comité pour la promotion de l'industrie du sport, a rapporté que les efforts visant à renforcer la boxe thaïlandaise en tant que soft power du pays progressent bien.

Il a déclaré que des efforts ont été déployés pour accroître les normes des instructeurs de boxe thaïlandaise grâce à la formation et aux tests, en établissant des critères internationaux pour permettre aux instructeurs de boxe thaïlandaise d'enseigner à l'étranger et de générer des revenus, ajoutant ainsi de la valeur au personnel de boxe thaïlandaise.

Le conseiller du Premier ministre a en outre indiqué que d'ici mars, l'Autorité sportive de Thaïlande (SAT) lancerait des centres de tests plus standardisés capables de délivrer des certifications de qualité aux instructeurs de boxe thaïlandaise au nom de l'État.

La certification sera vérifiée par le Board of Boxing Sport, le SAT, le ministère du Tourisme et des Sports, le Département du développement des compétences et le ministère du Travail. Ces centres visent à former des instructeurs de Muay Thai compétents et seront répartis dans cinq provinces, couvrant l'ensemble du pays, dont Chiang Mai, Songkhla, Nakhon Ratchasima, Chonburi et Bangkok.

De plus, Pimol a mentionné la création d'un centre de coordination central pour faciliter les liens entre les instructeurs de boxe thaïlandaise souhaitant travailler à l'étranger, les étrangers intéressés à apprendre la boxe thaïlandaise et ceux souhaitant embaucher des instructeurs de boxe thaïlandaise pour enseigner.

De plus, pour stimuler le soft power de la boxe thaïlandaise, des cours seront organisés avec des boxeurs thaïlandais célèbres pour présenter et enseigner diverses techniques lors de cours courts d'une journée, en commençant par l'Europe et le Moyen-Orient.

Pimol a également déclaré qu'en avril, huit instructeurs certifiés de boxe thaïlandaise, hommes et femmes, seront envoyés pour enseigner la boxe thaïlandaise à l'armée saoudienne et aux athlètes nationaux de boxe, suite à une demande de l'ambassade thaïlandaise à Riyad. Chaque instructeur gagnera entre 80,000 120,000 et XNUMX XNUMX bahts par mois, en fonction de son expérience et de ses réalisations.

Ce qui précède est un communiqué de presse du département des relations publiques du gouvernement thaïlandais.

Goongnang Suksawat
Goong Nang est un traducteur de presse qui a travaillé professionnellement pour plusieurs agences de presse en Thaïlande pendant de nombreuses années et travaille avec The Pattaya News depuis plus de quatre ans. Se spécialise principalement dans les informations locales sur Phuket, Pattaya, ainsi que dans certaines informations nationales, en mettant l'accent sur la traduction du thaï vers l'anglais et en travaillant comme intermédiaire entre les journalistes et les écrivains anglophones. Originaire de Nakhon Si Thammarat, mais vit à Phuket et Krabi, sauf lors des déplacements entre les trois.