La Thaïlande met en place un centre d'urgence pour faire face à une crise imminente liée à la brume

BANGKOK (NNT) – Le ministère de la Santé publique a créé un centre d'opérations d'urgence (EOC) pour résoudre le problème critique de la pollution par la brume, qui devrait s'intensifier, en particulier dans la région du nord.

Le secrétaire permanent à la santé publique, le Dr Opas Karnkawinpong, a reconnu le défi persistant posé par les PM2.5, des particules de poussière ultrafines considérées comme nocives pour la santé. Même si les pluies saisonnières ont actuellement atténué le problème à Bangkok, les tendances suggèrent une résurgence plus tard dans l'année et jusqu'à la mi-mars. Les conditions plus sèches et plus chaudes attendues pourraient contribuer à un risque accru d’incendies de forêt, exacerbant ainsi les problèmes de qualité de l’air.

L'objectif du COE est de collaborer avec d'autres agences pour surveiller de près les conditions environnementales et les répercussions sur la santé. Les risques pour la santé vont de l’irritation respiratoire et cutanée à court terme aux risques accrus de développer des maladies graves comme les maladies cardiaques et le cancer au fil du temps. Il est conseillé aux populations vulnérables, notamment les personnes âgées et les enfants, de rester à l'intérieur, de préférence dans des zones équipées de purificateurs d'air.

Le Dr Opas a souligné l'importance de s'attaquer aux causes profondes de la pollution par les PM2.5, qui sont principalement liées aux émissions des véhicules et aux activités industrielles. Conformément à ces efforts, le ministère s'oriente vers des solutions d'énergie renouvelable, notamment l'installation de panneaux solaires et le futur déploiement de véhicules électriques comme ambulances dans les établissements de santé publics, pour lutter contre la crise de la pollution.

Ce qui précède est un communiqué de presse du département des relations publiques du gouvernement thaïlandais.

Inscrivez-vous
Goongnang Suksawat
Goong Nang est un traducteur de presse qui a travaillé professionnellement pour plusieurs agences de presse en Thaïlande pendant de nombreuses années et travaille avec The Pattaya News depuis plus de quatre ans. Se spécialise principalement dans les informations locales sur Phuket, Pattaya, ainsi que dans certaines informations nationales, en mettant l'accent sur la traduction du thaï vers l'anglais et en travaillant comme intermédiaire entre les journalistes et les écrivains anglophones. Originaire de Nakhon Si Thammarat, mais vit à Phuket et Krabi, sauf lors des déplacements entre les trois.