Des opérateurs commerciaux thaïlandais déposent des plaintes contre les nouvelles exigences d'entrée pour le vaccin Covid-19 pour les touristes

National -

Les opérateurs commerciaux liés au tourisme à Phuket, Phang Nga et Krabi ont demandé aux autorités compétentes de revoir les nouvelles exigences touristiques, affirmant que cela entraînerait de nombreuses complications et entraverait la reprise du secteur touristique du pays..

Neuf organisations ont signé conjointement une pétition le 6 janvier, s'adressant au Premier ministre Prayut Chan-o-cha, au ministre de la Santé publique Anutin Charnvirakul, au ministre du Tourisme et des Sports Pipat Ratchakitprakarn et au gouverneur de l'Autorité du tourisme de Thaïlande Yuthasak Supasorn pour modifier les exigences imposées aux touristes voyageant vers Thaïlande.

Vous pouvez lire notre article sur les exigences ici.

La pétition porte sur quatre exigences, notamment :

  1. Les touristes doivent recevoir au moins 2 doses du vaccin COVID-19.
  2. Si le pays du touriste exige un résultat de test RT-PCR négatif avant son retour, il est recommandé au touriste de souscrire une assurance maladie qui couvre le coût du test et du traitement COVID-19.
  3. Les touristes doivent se protéger lorsqu'ils se trouvent dans le pays de destination en prenant des mesures préventives telles que le port d'un masque dans les transports publics ou partagés et en se lavant fréquemment les mains.
  4. Si le touriste présente des symptômes respiratoires, il lui est recommandé de passer un test ATK et de se faire soigner dans un hôpital si les symptômes sont graves. Il est recommandé aux touristes qui doivent faire des tests RT-PCR avant de retourner dans leur pays d'origine de séjourner dans un hôtel SHA+.

Les organisations se sont dites reconnaissantes des inquiétudes du gouvernement, mais elles craignaient que les mesures, en particulier l'obligation pour les touristes d'avoir deux doses du vaccin Covid-19, ne compliquent les voyages et ne découragent les touristes de visiter la Thaïlande.

La plupart des organisations se sont également plaintes de la nature soudaine et inattendue des exigences, déclarant qu'elles n'avaient pas eu le temps de s'adapter et de se préparer à l'impact.

Ils ont poursuivi en disant que des pays comme la Russie et l'Australie avaient déjà levé leurs restrictions sur le Covid-19, mais que la Thaïlande régressait en relançant ces mesures, ce qui pourrait amener d'autres pays à perdre confiance en la Thaïlande. Une grande agence de voyages en France aurait déjà critiqué la Thaïlande pour son « instabilité politique » et tentait d'annuler des voyages en Thaïlande.

Les neuf organisations ont ensuite proposé au gouvernement de modifier l'exigence que les vaccins ne s'appliquent qu'aux touristes voyageant en provenance de pays qui exigeaient des résultats de test Covid avant de revenir à la place.

Le gouvernement devrait exempter les touristes voyageant en provenance de pays sans une telle exigence car le Covid-19 dans ces pays s'était déjà transformé en une maladie endémique et la majorité des personnes y avaient déjà été complètement vaccinées, ont déclaré les pétitionnaires.

Le gouvernement n'avait pas répondu à la pétition au moment de mettre sous presse.

-=-=-=-=-=-=-=-=-===-=-=-=–=–=–=–==-

Rejoignez la discussion dans notre groupe Facebook https://www.facebook.com/groups/438849630140035/ou dans les commentaires ci-dessous.

 

Le dernier traducteur de nouvelles locales à The Pattaya News. Aim est un jeune de vingt-deux ans qui vit et étudie actuellement sa dernière année d'université à Bangkok. Intéressé par la traduction anglaise, la narration et l'entrepreneuriat, il croit que le travail acharné est un élément indispensable de tout succès dans ce monde.