La police fait une descente dans la discothèque Posh 69 à Pattaya pour la deuxième fois en une semaine, sept personnes sont testées positives pour la drogue

Pattaya-

  La police a fait une descente dans une boîte de nuit illégale à Pattaya qui venait d'être perquisitionnée une semaine auparavant et sept personnes ont été testées positives pour les drogues illégales.

Plus de 50 agents de la police de la ville de Pattaya et de la police provinciale de Chonburi ont fait une descente dans la discothèque 'Posh 69' à Soi Bongkot dans le sud de Pattaya tôt ce matin vers l'heure de fermeture légale de 2h00 (3 décembrerd).

Le commandant adjoint de la police provinciale de Chonburi, le colonel Jakkapan Kittisiriphonkun, a déclaré au Pattaya News : « Plus de 100 fêtards ont été trouvés en train de boire de l'alcool et de danser. Sept personnes ont été testées positives aux drogues illicites, dont quatre hommes et trois femmes. Le raid cette fois faisait suite à un raid précédent le 28 novembreth. »

En savoir plus sur notre histoire précédente dans le lien ci-dessous.

La police de Pattaya a arrêté le Posh 69 Club pour avoir ouvert au-delà de l'heure de fermeture légale de 2 heures du matin. 15 fêtards et membres du personnel ont été testés positifs pour les drogues illégales selon les rapports de police. La police de Pattaya a déclaré qu'elle proposerait au gouverneur de Chonburi de fermer définitivement le site.

« Cette fois, la boîte de nuit avait invité les clients à se joindre à une fête d'anniversaire via leur page Facebook. Sept personnes testées positives pour les drogues illégales et une personne qui prétendait être le directeur mais nous ne pensons pas qu'il s'agisse du véritable directeur ou propriétaire ont été emmenées au poste de police de Pattaya », a expliqué le colonel Jakkapan.

«Le soi-disant directeur fait face à des accusations d'ouverture illégale de lieux de divertissement, de vente d'alcool sans autorisation et d'autorisation de consommation de drogues illégales dans le lieu. Nous proposerons au gouverneur de Chonburi de fermer le site pendant au moins les cinq ans autorisés par la loi », a ajouté le colonel Jakkapan.

Le Pattaya News a noté que les noms des personnes arrêtées n'avaient pas été identifiés par la police et que les forces de l'ordre avaient également déclaré lors du raid précédent la semaine dernière qu'elles demandaient également au gouverneur de fermer le lieu pendant cinq ans.

Pendant ce temps, la police a également fait une descente dans une discothèque de Pattaya Walking Street après avoir prétendument été ouverte après l'heure de fermeture légale de 2h00 du matin et avoir vendu du baraku, également connu sous le nom de chicha ou narguilé, qui est illégal en Thaïlande.

 

Goong Nang est un traducteur de nouvelles qui a travaillé professionnellement pour plusieurs agences de presse en Thaïlande pendant de nombreuses années et a travaillé avec The Pattaya News pendant plus de trois ans. Se spécialise principalement dans les nouvelles locales pour Phuket, Pattaya, ainsi que dans les nouvelles nationales, en mettant l'accent sur la traduction du thaï vers l'anglais et en travaillant comme intermédiaire entre les journalistes et les écrivains anglophones. Originaire de Nakhon Si Thammarat, mais vit à Phuket et Krabi sauf lors des trajets entre les trois.