Le projet de loi progressiste sur l'alcool du parti de l'opposition Move Forward tué en 3e lecture par 2 voix

PHOTO : Photo d'actualité thaïlandaise

National -

Le projet de loi sur les alcools progressifs du parti d'opposition Move Forward (MFP), qui vise à modifier la loi sur la taxe d'accise pour libéraliser l'industrie thaïlandaise des alcools, a échoué à deux reprises lors de la 3e lecture au Parlement hier, le 2 novembre.

Le projet de loi a été rejeté par 177 voix contre 174 au premier tour de scrutin, puis par 196 voix contre 194 au second vote par appel nominal. Le vote par appel nominal a été demandé par le député du MFP à Bangkok, Natthaphong Ruengpanyawut, qui a estimé qu'il avait besoin d'un autre vote pour confirmer les résultats car la marge de vote était inférieure à 25 voix.

Cela a officiellement mis fin à un autre projet de loi de l'opposition; cependant, Pita Limjaroenrat, chef du MFP, et Taopiphop Limjittrakorn, député du MFP et principal promoteur du projet de loi progressif sur les alcools, ont déclaré qu'ils continueraient à se battre pour les droits des petits brasseurs et à faire pression pour modifier le règlement ministériel sur la production d'alcool, au cas où ils ont remporté les prochaines élections générales, probablement en mai 2023, et ont pris les rênes.

Le Cabinet a publié des règlements ministériels pour faciliter le contrôle de la production d'alcool et de bière le 1er novembre, juste un jour avant que le projet de loi du MFP, qui vise à atténuer un problème similaire, n'entre dans la délibération parlementaire le 2 novembre.

Cela a été largement considéré comme une décision politique du gouvernement visant à anticiper l'adoption du projet de loi du MFP.

Le contenu des règlements ministériels comprend:

  • La suppression des exigences relatives à un capital social minimum de 10 millions de bahts pour obtenir une licence de production de bière, de vin, de vin mousseux et de liqueur maison ainsi qu'une capacité de production minimale de 100,000 XNUMX litres par an pour la production de bière
  • L'assouplissement des restrictions à la création de petites et moyennes distilleries et à l'obtention de licences pour ne pas produire plus de 200 litres d'alcool par an mais pas à des fins commerciales pour les personnes de plus de 20 ans et les personnes morales

Les règlements interdisent toujours la vente ou la distribution d'alcool produit pour la consommation intérieure.

-=-=-=-=-=-=-=-=-===-=-=-=–=–=–=–==-

N'oubliez pas de vous inscrire à notre newsletter et recevez toutes nos actualités dans un e-mail quotidien sans spam Cliquez ici ! OU, entrez votre e-mail ci-dessous!

Le dernier traducteur de nouvelles locales à The Pattaya News. Aim est un jeune de vingt-deux ans qui vit et étudie actuellement sa dernière année d'université à Bangkok. Intéressé par la traduction anglaise, la narration et l'entrepreneuriat, il croit que le travail acharné est un élément indispensable de tout succès dans ce monde.