La police royale thaïlandaise va surveiller et poursuivre sérieusement les lieux de divertissement illégaux dans tout le pays

PHOTO : Gestionnaire en ligne

Bangkok -

Le général de police Torsak Sukwimol, chef adjoint de la police nationale, a été chargé de diriger les responsables de la police royale thaïlandaise pour superviser l'aménagement officiel des lieux de divertissement à travers le pays.

Le chef adjoint a révélé le vendredi 28 octobre qu'il avait été chargé par le commissaire Damrongsak Kittipraphat de surveiller les lieux de divertissement et les boîtes de nuit à l'échelle nationale pour voir s'ils respectaient correctement et strictement la loi.

Conformément à la loi, les lieux ou établissements similaires ne doivent pas autoriser les enfants de moins de 20 ans à utiliser le service, au plus tard à 2h00 du matin, et ne doivent pas autoriser l'entrée d'armes, d'explosifs et de drogues dans l'établissement de service. La police doit également veiller à ce qu'aucun jeu, prostitution ou trafic d'êtres humains ne soit discrètement proposé dans les établissements.

En cas de violation, leur licence d'établissement sera révoquée par les autorités compétentes ou leur établissement sera fermé pour une durée maximale de cinq ans. S'il est reconnu coupable de récidive, le propriétaire pourrait être passible d'un an d'emprisonnement, a ajouté le chef adjoint Torsak.

-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=–=–=–=–==-

Besoin d'une assurance Covid-19 pour votre prochain voyage en Thaïlande ? Cliquez ici.

Suivez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur LINE pour les alertes de rupture !

Inscrivez-vous
Non Meechukhun
National News Writer au Pattaya News de septembre 2020 à octobre 2022. Née et élevée à Bangkok, Nop aime raconter des histoires sur sa ville natale à travers ses mots et ses images. Son expérience éducative aux États-Unis et sa passion pour le journalisme ont façonné ses véritables intérêts pour la société, la politique, l'éducation, la culture et l'art.