La Gazette royale thaïlandaise annonce la légalisation de l'avortement pour les femmes enceintes de 12 à 20 semaines

PHOTO : Prachathai

Nationale -

La Gazette royale a annoncé la notification par le ministère de la Santé publique des directives d'examen médical et de consultation sur l'avortement alternatif en vertu de l'article 305 du Code pénal BE 2522, a révélé le porte-parole adjoint du gouvernement, Traisulee Traisornkul, le mardi 27 septembre.

L'avis insiste sur le fait que les femmes enceintes de plus de 12 semaines mais de moins de 20 semaines sont autorisées à demander un avortement légal sans faire face à une infraction pénale. Mais, la consultation doit être effectuée par des médecins praticiens qui respectent les règles et procédures prescrites par le ministre de la santé publique.

L'annonce sera mise en vigueur après 30 jours à compter de la date de sa publication, soit vers la fin octobre.

La porte-parole adjointe du gouvernement a également déclaré que le processus de consultation se fera équitablement envers les femmes enceintes sans critique, jugement ou force. Tout dépendait du choix et de la volonté d'un individu de fournir des services d'avortement volontaire et de réduire la motivation des femmes à pratiquer des avortements illégaux et malsains.

-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=–=–=–=–==-

Besoin d'une assurance Covid-19 pour votre prochain voyage en Thaïlande ? Cliquez ici.

Suivez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur LINE pour les alertes de rupture !

National News Writer au Pattaya News de septembre 2020 à octobre 2022. Née et élevée à Bangkok, Nop aime raconter des histoires sur sa ville natale à travers ses mots et ses images. Son expérience éducative aux États-Unis et sa passion pour le journalisme ont façonné ses véritables intérêts pour la société, la politique, l'éducation, la culture et l'art.