Les rassemblements illégaux pourraient être passibles de 2 ans d'emprisonnement ou d'une amende de 40,000 XNUMX bahts, prévient la police thaïlandaise

PHOTO : iLaw

Nationale -

La police royale thaïlandaise, lundi 8 août, a averti le public des grands rassemblements et des mélanges car ils pourraient encourir 2 ans d'emprisonnement ou une amende de 40,000 19 bahts pour avoir enfreint les réglementations visant à empêcher la propagation de Covid-XNUMX.

Le porte-parole adjoint de la police, Krissana Pattanacharoen, a révélé que le commissaire Suwat Chaengyodsuk avait demandé aux agences officielles du pays d'inspecter les zones à haut risque et de surveiller les activités qui incluent de grands rassemblements.

Si elles sont découvertes, les autorités pourraient interdire de telles activités si elles n'avaient pas l'autorisation du gouverneur de Bangkok, des gouverneurs provinciaux ou des administrations provinciales, selon le récent numéro du gouvernement interdisant les rassemblements et les grands rassemblements et les mélanges qui causent le Covid-19.

Cela comprend des rassemblements pacifiques de manifestants pro-démocratie, a ajouté le porte-parole adjoint. Cependant, les manifestations doivent être notifiées et doivent être approuvées par la BMA ou les représentants du gouvernement, à partir du mois d'août.

Dans le cas contraire, les organisateurs pourraient être accusés d'avoir enfreint la loi sur l'administration publique en situation d'urgence avec une amende maximale de 2 ans d'emprisonnement et/ou une amende de 40,000 XNUMX bahts. Malgré cela, Krissana a insisté sur le fait que la règle n'était pas conçue spécifiquement pour restreindre la liberté d'expression ou de protestation, mais plutôt pour garantir que tout le monde était en bonne santé et pour arrêter Covid.

-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=–=–=–=–==-

Besoin d'une assurance Covid-19 pour votre prochain voyage en Thaïlande ? Cliquez ici.

Suivez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur LINE pour les alertes de rupture !

 

Non Meechukhun
National News Writer au Pattaya News de septembre 2020 à octobre 2022. Née et élevée à Bangkok, Nop aime raconter des histoires sur sa ville natale à travers ses mots et ses images. Son expérience éducative aux États-Unis et sa passion pour le journalisme ont façonné ses véritables intérêts pour la société, la politique, l'éducation, la culture et l'art.