Le propriétaire du lieu de divertissement de Walking Street demande l'heure de fermeture légale de 4 heures du matin pour s'aligner sur la réouverture officielle de la vie nocturne le 1er juin

Rue piétonne, Pattaya —

  Un propriétaire de lieu de divertissement de Pattaya Walking Street a demandé de prolonger les heures de fermeture légales des lieux de divertissement à 4h00 du matin pour s'aligner sur la réouverture officielle de la vie nocturne le 1er juin. 

Actuellement, les bars, la vie nocturne et les lieux de divertissement sont ouverts en tant que «restaurants convertis», mais redeviendront légalement des bars le 1er juin à Pattaya et dans d'autres provinces touristiques.

Mme Amporn Kaewsang, propriétaire d'un lieu de divertissement sur Walking Street et membre éminent de la Walking Street Business Association, a déclaré aux médias locaux aujourd'hui, le 28 mai, qu'elle était reconnaissante de l'approbation du Centre thaïlandais pour l'administration de la situation COVID-19 (CCSA) d'une réouverture légale des commerces de divertissement le 1er juin après trois ans de fermeture forcée. 

Mme Amporn a déclaré que le nombre de visiteurs à Walking Street augmentait considérablement, en particulier les touristes indiens qui, selon elle, représentaient près de 30% des touristes de Walking Street, suivis des touristes européens.

Cependant, Mme Amporn s'est dite préoccupée par les heures de fermeture légales actuelles, qui, selon elle, ne correspondaient pas au comportement des touristes qui sortaient généralement tard le soir. Selon Amporn, de nombreux touristes commencent leur soirée vers 10h00-11h00. Les bonnes heures de fermeture devraient être autour de 4 heures du matin, a déclaré Mme Amporn. L'heure de fermeture légale actuelle est minuit, note le média TPN.

Avant Covid-19, Pattaya avait une heure de fermeture légale de 1h00 à 3h00 selon la zone de divertissement. Cependant, ces périodes prolongées spéciales relevaient du statut de zone administrative spéciale de Pattaya, qui est actuellement suspendu en vertu du décret d'urgence toujours en vigueur pour contrôler Covid-19.

Le décret d'urgence vient d'être prolongé de deux mois supplémentaires, jusqu'à fin juillet. Cela signifie que toute prolongation des heures à Pattaya nécessiterait, pour l'instant, l'approbation de la CCSA. Si le décret d'urgence est levé, les heures deviendront une décision du maire et du gouverneur local.

Pour se conformer aux réglementations préventives de Covid-19, Mme Amporn a déclaré qu'elle faisait déjà subir quotidiennement à tout son personnel un test ATK et qu'ils gardaient un masque facial à tout moment. Elle a déclaré que la majorité des entreprises de divertissement de Walking Street étaient prêtes à rouvrir le 1er juin et à obéir aux règles de la CCSA.  

La pétition ira au nouveau maire élu Poramase Ngampiches, au gouverneur de Chonburi et au CCSA.

Phuket demande un arrangement similaire, note le média TPN, comme vous pouvez le voir ici.

=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=–=–=–=–==-

N'oubliez pas de vous inscrire à notre newsletter et recevez toutes nos actualités dans un e-mail quotidien sans spam Cliquez ici ! OU, entrez votre e-mail ci-dessous!

Viser Tanakorn
Le traducteur des nouvelles locales du Pattaya News. Aim est un jeune de vingt-quatre ans qui vit actuellement à Bangkok. Intéressé par la traduction anglaise, la narration et l’entrepreneuriat, il estime que le travail acharné est un élément indispensable de toute réussite dans ce monde.