Le Premier ministre thaïlandais demande instamment le gel des prix des produits de première nécessité et des marchandises des grandes entreprises privées en Thaïlande.

National -

Le Premier ministre Prayut Chan-O'Cha a ordonné hier aux ministères concernés de discuter d'urgence avec les entreprises privées concernant le contrôle des prix des produits de première nécessité.

Le porte-parole du gouvernement, Thanakorn Wangboonkongchana, a déclaré hier, 13 janvier, que le Premier ministre a exprimé ses inquiétudes quant à l'augmentation du prix des biens de consommation, en particulier dans la catégorie des aliments frais comme le porc, et a donc ordonné au ministère du Commerce et au ministère de l'Énergie de surveiller de près et de discuter avec les fabricants pour qu'ils envisagent de contrôler le prix de leurs produits afin d'alléger le fardeau des clients.

PHOTO : tcijthai

Le porte-parole a déclaré : "Au départ, le ministère du Commerce s'est entretenu avec le président thaïlandais de Foods Public Company Limited, une importante entreprise de nouilles instantanées de "Mama", et lui a demandé sa coopération pour ne pas augmenter le prix des nouilles instantanées, car il s'agit de l'un des produits consommables populaires sur le marché intérieur."

"Entre-temps, le ministère de l'Énergie a prolongé le gel du prix du gaz de cuisson GPL à 318 bahts par réservoir de 15 kilogrammes pour deux mois supplémentaires, du 31 janvier au 31 mars. Ils ont également demandé la coopération de PTT Public Company Limited (PTT) pour envisager d'accorder des réductions sur les prix du gaz GPL pour les entrepreneurs locaux et de maintenir le prix de détail du gaz GPL pour les chauffeurs professionnels, y compris les chauffeurs de taxi de Bangkok et de ses environs."

-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=–=–=–=–==-

Besoin d'une assurance Covid-19 pour votre prochain voyage en Thaïlande ? Cliquez ici.

Suivez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur LINE pour les alertes de dernière minute !