Un restaurant en plein air à Sa Kaeo a fait l'objet d'une descente de police après avoir été accusé de servir de l'alcool et de fonctionner comme un bar.

Sa Kaeo -

Un restaurant local situé à 200 mètres du poste de police d'Aranyaprathet à Sa Kaeo a fait l'objet d'une descente de police la nuit dernière, le 11 janvier, après avoir servi de l'alcool, joué de la musique en direct et exploité une atmosphère de bar, violant ainsi le décret d'urgence visant à empêcher la propagation du Covid-19.

Plus de 70 fonctionnaires du commissariat de Sa Kaeo se sont rendus vers 22 heures au restaurant en plein air "Rong Puk Aran", situé sur la route Suwannasorn 33, près du commissariat d'Aranyaprathet, à la suite de plaintes du public indiquant que l'établissement pourrait violer l'ordre du service provincial des maladies transmissibles visant à prévenir la propagation du coronavirus Covid-19.

Le restaurant était décoré dans le style d'un lieu de divertissement. De la musique live était jouée avec 3 ou 4 artistes masculins à moitié nus sur scène. Environ 22 tables de clients thaïlandais ont été vues en train de boire et de manger.

Des verres opaques et des bouteilles de boissons alcoolisées, prétendument destinés à cacher les boissons, ont été repérés sur les tables et dans les poubelles. Des "Promotion Girls" (PG) étaient également postées aux tables des clients pour servir de l'alcool, comme dans les bars et les pubs. La police a alors ordonné la fermeture immédiate du lieu.

Environ 86 clients, serveurs et employés du restaurant ont été emmenés au poste de police d'Aranyaprathet pour vérification de leurs antécédents et enregistrement de leur détention. La propriétaire présumée du restaurant, qui n'a été révélée à la presse que sous le nom de Kanchanapimon, s'est également présentée au poste de police.

Dans un premier temps, le propriétaire a été accusé d'avoir établi le lieu sans autorisation et d'avoir servi illégalement des boissons alcoolisées dans le restaurant, ce qui constitue une violation du décret d'urgence et de la loi provinciale sur les maladies transmissibles. Les clients ont été inculpés pour s'être rassemblés de manière à risquer de propager des maladies, ce qui constitue une violation de la loi provinciale sur les maladies transmissibles.

La Thaïlande reste soumise à des règles strictes, notamment pour les bars et les boîtes de nuit, en raison du Covid-19. Techniquement, tous les lieux de divertissement sont fermés depuis avril 2021.

Avec l'aimable autorisation de la photo : Nouvelles quotidiennes

-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=–=–=–=–==-

Besoin d'une assurance Covid-19 pour votre prochain voyage en Thaïlande ? Cliquez ici.

Suivez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur LINE pour les alertes de dernière minute !