Aucun signe de ralentissement du tourisme malgré la propagation d'Omicron, les autorités touristiques thaïlandaises prévoient 500 000 arrivées internationales d'ici la fin de l'année.

National -

Il n'y a aucun signe de diminution des arrivées internationales en Thaïlande, malgré la propagation de la nouvelle variante du coronavirus Omicron dans plusieurs pays, du moins selon l'Autorité du tourisme de Thaïlande. L'Autorité du tourisme de Thaïlande (TAT) prévoit un objectif de 500 000 touristes entrant dans le Royaume d'ici la fin de l'année.

Le gouverneur de la TAT, Yuthasak Supasorn, a déclaré hier, 30 novembre, qu'il n'y avait aucun signe de ralentissement dans la tendance des arrivées d'étrangers jusqu'à présent, à l'exception d'un léger ralentissement dans les pays européens où la propagation d'Omicron avait eu lieu.

Selon le bilan, 93 573 voyageurs étrangers sont entrés en Thaïlande depuis le premier jour de la réouverture, le 1er novembre. Bien que ce chiffre soit loin de l'objectif précédent, la TAT prévoit que le nombre total d'arrivées atteindra 500 000 touristes d'ici la fin de l'année.

TPN media note cependant que cet objectif semble très ambitieux, alors qu'il ne reste plus que 30 jours dans l'année et que les inquiétudes concernant la variante (ou plutôt les restrictions ou annulations potentielles de voyages qui pourraient être activées) sont toujours en place dans de nombreuses régions du monde. Pour que la Thaïlande atteigne cet objectif, il faudrait que le nombre de touristes (ou de voyageurs, car beaucoup de ceux qui arrivent ne sont pas des touristes à proprement parler, mais des résidents ou des ressortissants thaïlandais qui se rendent dans différents pays ou en reviennent) se situe entre 16 000 et 17 000 par jour, contre environ 3 000 à 4 000 touristes par jour en novembre.

Le gouverneur a déclaré : "Plus de 300 000 touristes étrangers ont demandé le 'Thailand Pass'. Rien qu'en novembre, près de 100 000 touristes sont entrés en Thaïlande. On s'attend à ce que, tout au long de cette année, plus de 500 000 touristes soient enregistrés comme entrant en Thaïlande."

PHOTO : Siamrath

Marisa Sukosol Nunbhakdi, de l'Association hôtelière thaïlandaise (THA), craint que la propagation de la variante Omicron dans certains pays européens n'ait un impact sur le secteur du tourisme. En effet, les touristes européens constituent actuellement le principal marché pour la Thaïlande en raison des restrictions et des quarantaines imposées aux voyageurs sur des marchés normalement lucratifs comme la Chine.

Elle a souligné : "La situation dans un avenir proche est difficile à évaluer, même si les premiers impacts peuvent être faibles. Si le gouvernement met en place des mesures supplémentaires pour les arrivées, cela peut entraîner un retard dans le tourisme. Cependant, nous espérons vraiment que des mesures sévères comme les lockdowns ne seront pas imposées à nouveau au pays, car cela causerait de nouveaux ravages dans l'industrie hôtelière et touristique qui a déjà connu presque deux ans de graves perturbations."

-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=–=–=–=–==-

Besoin d'une assurance Covid-19 pour votre prochain voyage en Thaïlande ? Cliquez ici.

Suivez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur LINE pour les alertes de dernière minute !