Cha-am va permettre de servir de l'alcool dans les restaurants locaux qualifiés SHA+, à partir de décembre.

Cha-am, Phetchaburi -

Le service provincial de lutte contre les maladies transmissibles de Phetchaburi s'apprête à autoriser les magasins et les restaurants de la zone pilote touristique de la municipalité de Cha-am à vendre et à consommer des boissons alcoolisées jusqu'à 22 heures, initialement du 1er au 15 décembre.

Nattawut Petchpromsorn, gouverneur adjoint de la province de Phetchaburi, a révélé aux journalistes locaux, à l'issue d'une réunion générale avec les responsables de la santé publique provinciale et le comité officiel, lundi 29 novembre, qu'aucune nouvelle infection au Covid-19 n'avait été constatée dans la municipalité depuis le premier jour d'ouverture de la zone pilote touristique, le 1er novembre, grâce à ce qu'il a appelé la gestion efficace de la province.

Par conséquent, le comité a accepté d'assouplir et de donner le feu vert à la consommation et à la vente d'alcool dans les restaurants qualifiés SHA+ situés dans la zone bleue de la municipalité de Cha-am, dans le cadre des normes de mise en place du Covid Free.

Le service d'alcool peut avoir lieu au plus tard à 22 heures tous les jours et débutera officiellement du 1er au 15 décembre. Entre-temps, les autorités provinciales surveilleront la situation en matière d'infection au cours des 15 premiers jours d'essai avant de prolonger ou de révoquer l'assouplissement lors de l'étape suivante.

"Au nom du bureau provincial de Phetchaburi, je tiens à remercier tous les habitants qui ont bien coopéré avec les règles et les instructions du gouvernement, ce qui a permis une diminution constante du nombre de cas et l'assouplissement de la réglementation à Cha-am. La zone est devenue exempte d'infection et de nombreuses activités sont presque revenues à la normale maintenant", a déclaré le gouverneur adjoint Nattawut.

Les bars, les boîtes de nuit, les établissements de karaoké et les pubs restent légalement fermés dans tout le pays, note le média TPN. Pattaya, la troisième ville la plus visitée de Thaïlande en 2019 et fortement dépendante de sa vie nocturne et du tourisme, a vu des pétitions, des plaidoyers et des protestations de propriétaires d'entreprises pour la levée d'une interdiction d'alcool similaire pendant des semaines, mais reste à sec au moment de l'impression. Cha-am avait vu, bien qu'à plus petite échelle, des protestations et des plaidoyers similaires pendant des semaines pour lever leur propre interdiction d'alcool, car les propriétaires d'entreprises affirment que cela nuit au tourisme et aux propriétaires d'entreprises.

Avec l'aimable autorisation de la photo : 77Kaoded

-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=–=–=–=–==-

Besoin d'une assurance Covid-19 pour votre prochain voyage en Thaïlande ? Cliquez ici.

Suivez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur LINE pour les alertes de dernière minute !