Revue de la semaine en Thaïlande : Les opérateurs du secteur de la vie nocturne et des bars exercent une pression supplémentaire sur le gouvernement pour qu'il ouvre leurs établissements, et plus encore.

Voici un aperçu du sommet NATIONAL Les articles, choisis par notre équipe nationale de Pattaya News/TPN, de la semaine dernière, du 15 au 21 novembre, accompagnés de quelques commentaires. Elles ne sont pas classées par ordre d'importance mais dans l'ordre de leur date de publication.

1. Le Premier ministre se rend à Krabi pour une réunion du cabinet mobile sur les mesures de relance du tourisme dans le sud de la Thaïlande.

Le Premier ministre thaïlandais avait passé sa visite de deux jours à Krabi la semaine dernière principalement pour assister à une réunion avec les autorités locales concernant les budgets touristiques des régions du Sud. Pendant ce temps, lui et les membres de son cabinet mobile ont également été vus en train de prendre des photos et de porter des vêtements locaux lors de la visite d'attractions touristiques, ce qui a suscité des milliers de commentaires de la part des utilisateurs des médias sociaux thaïlandais.

Le Premier ministre se rend à Krabi pour une réunion du cabinet mobile sur les mesures de stimulation du tourisme dans le sud de la Thaïlande.

2. Seuls 56 voyageurs internationaux, pour un objectif de 100 000 au quatrième trimestre, sont arrivés à Hua Hin jusqu'à présent depuis le premier jour de la réouverture de la Thaïlande

Non seulement Pattaya, mais la tendance des voyageurs internes après la réouverture du pays dans d'autres attractions touristiques populaires comme Hua Hin n'est pas non plus favorable aux secteurs de l'hôtellerie et du tourisme nationaux, puisque seulement 56 arrivées ont été signalées depuis le premier jour de la réouverture le 1er novembre. Selon les conseillers de l'association touristique de Hua Hin-Cha-am, les raisons probables sont le taux d'infection élevé en Thaïlande, qui fait que le pays figure sur la liste des pays à haut risque pour de nombreux autres pays dans le monde, le maintien de l'interdiction légale des lieux de divertissement et de vie nocturne prisés par les touristes, et la complication des mesures de voyage ainsi que la "quarantaine" obligatoire à l'arrivée à l'hôtel en attendant les résultats négatifs du test Covid-19, ce qui peut prendre jusqu'à un jour.

Seuls 56 voyageurs internationaux, pour un objectif de 100 000 au quatrième trimestre, sont arrivés à Hua Hin depuis le premier jour de la réouverture de la Thaïlande.

3. La Cour constitutionnelle de Thaïlande déclare légale la section 1448 sur les mariages hétérosexuels, les groupes de défense des droits LGBTQ sont "déçus".

Cette décision fait suite à une pétition soumise par un couple LGBTQ au tribunal central des mineurs et des familles, demandant l'enregistrement du mariage d'une personne LGBTQ plus tôt cette année. La pétition a été transmise à la Cour constitutionnelle, lui demandant d'examiner si la section 1448 du code civil et commercial est constitutionnelle ou non. La décision relative aux mariages hétérosexuels légaux pourrait donc constituer un revers majeur pour la poursuite du parcours de nombreux groupes d'activistes LGBTQ thaïlandais, ce qui décevrait les partisans LGBTQ thaïlandais dans tout le pays. En bref, la décision signifie que la Cour constitutionnelle a jugé que le mariage n'est actuellement légal qu'entre un homme et une femme, sur la base du droit thaïlandais actuel. L'attention se porte désormais sur la création et la modification de nouvelles lois, mais ce processus risque d'être long et difficile.

La Cour constitutionnelle de Thaïlande juge légal l'article 1448 sur les mariages hétérosexuels, les groupes de défense des droits LGBTQ sont "déçus".

4. Plusieurs groupes d'éminents propriétaires et exploitants de bars et de lieux de vie nocturne font encore plus pression sur le CCLAT et le gouvernement pour qu'ils reviennent sur la décision de fermeture actuelle.

Deux groupes d'exploitants de lieux de divertissement ont soumis une pétition aux représentants du gouvernement pour qu'ils envisagent de modifier leur récente décision de maintenir leurs entreprises fermées après le Nouvel An jusqu'au 16 janvier, car ils ont été affectés par la poursuite des ordres de fermeture pendant près de deux ans. Ils ont également demandé des réparations financières si le gouvernement ne parvenait pas à accélérer la réouverture. Dans le même temps, des représentants d'un autre groupe similaire ont également discuté avec le chef du comité d'administration du Center for Covid-19 Situation le même jour, ce qui a maintenant potentiellement conduit à la rediscussion de ce sujet lors de la prochaine réunion générale du CCSA avec le Premier ministre, peut-être cette semaine.

Plusieurs groupes d'éminents propriétaires et exploitants de bars et de lieux de divertissement nocturne exercent une pression supplémentaire sur le CCLAT et le gouvernement pour qu'ils reviennent sur leur décision de fermeture.

 

Et, c'est tout pour cette semaine. Merci comme toujours de lire le Pattaya News/TPN News !

Psst.... vous voulez en voir plus ? Découvrez notre TikTok ici