Les autorités de Bangkok discutent du projet Thai Stop Covid plus et des mesures d'élargissement du service d'alcool.

Bangkok -

De nouveaux restaurants de la capitale certifiés "Thai Stop Covid Plus" (TSP+) ont été autorisés à servir des boissons alcoolisées à partir du mardi 16 novembre, selon les mêmes exigences que les établissements certifiés SHA+, suite à l'approbation de l'administration métropolitaine de Bangkok (BMA) samedi.

Les médias de TPN notent toutefois que les exigences du programme "Thai Stop Covid Plus" sont moins strictes en ce qui concerne l'obtention d'une licence de restaurant ou d'autres mesures qui, en théorie, malgré l'interdiction "officielle" d'ouvrir des lieux de divertissement et des bars, ont permis la réouverture de bars en tant que "restaurants" (en grande partie sans nourriture) dans la capitale, à Phuket, et ailleurs. Pattaya, malgré les protestations des commerçants, reste sous le coup d'une interdiction totale de vente d'alcool.

Selon la restriction levée, les restaurants certifiés TSP+, autorisés par le département de la santé publique, peuvent offrir les mêmes services, y compris la vente de boissons alcoolisées, que les entreprises certifiées SHA par le ministère du tourisme et des sports.

Par conséquent, cela signifie que davantage de "restaurants" à Bangkok serviront de l'alcool jusqu'à 21 heures, conformément à l'annonce précédente de la BMA, à partir du 16 novembre jusqu'au 30 ou jusqu'à nouvel ordre.

PHOTO : isranews

Le Dr Sophon Iamsirithavorn, directeur général adjoint du département de contrôle des maladies, a précisé la différence entre les certifications SHA et TSP+, dans la mesure où le TSP+ se concentrera davantage sur "les pratiques préventives du lieu, des prestataires et des bénéficiaires du service".

"Le panneau SHA installé sur les sites est destiné à assurer la sécurité sanitaire des clients lors de l'utilisation du service. Mais le TPS+ se concentre strictement sur les deux parties pour réduire le risque de propagation. Un test Covid-19 sera effectué périodiquement parmi les prestataires de services et les bénéficiaires, tandis que ceux-ci doivent également être entièrement vaccinés et ne pas être infectés par la maladie", a-t-il souligné.

PHOTO : isranews

Pendant ce temps, Sanga Ruangwattanakul, président de la Khao San Business Association, a déclaré que la plupart des entreprises sur la route de Khao San ont déjà appliqué leurs mesures préventives Covid-19 qui sont similaires au TSP+ depuis le 1er novembre, avant l'annonce de la BMA. TPN media ajoute que des vidéos et des photos de bars Khaosan (déclarés comme des restaurants, mais ne semblant pas servir de nourriture) sont devenues virales sur les médias sociaux au cours de la semaine dernière, mais les responsables de Khaosan ont précisé qu'avec les mesures qu'ils ont prises et l'approbation des autorités, la situation actuelle est autorisée sur la route.

Il a déclaré : "Nous avons déjà mis en place des points de dépistage sanitaire à Khao San Road et mis en œuvre nos propres mesures pour empêcher la propagation du Covid-19 depuis la réouverture. Toute personne souhaitant entrer dans la zone doit se soumettre à un test ATK, présenter une preuve du carnet de santé Mor Prompt et/ou une preuve qu'elle est entièrement vaccinée."

"Ils ne sont pas autorisés à entrer s'ils ne sont pas vaccinés. Et la plupart des personnes interdites d'entrée étaient des Thaïlandais, car la plupart des visiteurs étrangers étaient déjà vaccinés dans leur pays d'origine avant de voyager. Cependant, nous devrons toujours vérifier leurs documents et leur certificat de vaccination pour voir s'ils ont reçu deux vaccins depuis plus de 6 mois. Ils sont également tenus de passer un test ATK comme les autres".

Jusqu'à présent, plus de 500 touristes thaïlandais et étrangers ont visité la célèbre route et se sont soumis à un test ATK moyennant des frais de service de 100 bahts, selon sa déclaration. Aucun d'entre eux n'a encore été déclaré positif, mais une ambulance de l'hôpital est toujours stationnée dans la zone pour emmener les touristes dont le résultat du test ATK est positif au test RT-PCR au cas où une infection serait découverte.

Les commerçants de Pattaya ont proposé un programme similaire à celui de Khaosan dans certaines zones afin de permettre la réouverture de certaines parties des célèbres quartiers de la vie nocturne et du divertissement de la ville, mais aucune réponse officielle n'a été donnée jusqu'à présent.

Photo courtoisie : isranews

-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=–=–=–=–==-

Besoin d'une assurance Covid-19 pour votre prochain voyage en Thaïlande ? Cliquez ici.

Suivez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur LINE pour les alertes de dernière minute !

Avis Facebook pour l’UE! Vous devez vous connecter pour afficher et publier des commentaires FB!