235 personnes, dont des mineurs, arrêtées dans un "restaurant" de Khon Kaen pour avoir prétendument enfreint les règles du Covid-19, bu de l'alcool et fait la fête illégalement.

Khon Kaen -

Un total de 235 clients, dont neuf mineurs, ont été capturés dans un établissement local du district de Mueng, dans la province de Khon Kaen, aux premières heures de ce matin, le 20 octobre, pour avoir prétendument rassemblé et bu de l'alcool de manière illégale, en violation des ordres provinciaux visant à empêcher la propagation du Covid-19.

Plus de 200 agents de la police provinciale de Khon Kaen ont effectué une descente dans le restaurant situé sur la route de Maliwan, dans le sous-district de Ban Ped, vers 1 heure du matin aujourd'hui, après avoir été alertés par un "citoyen concerné" que de nombreux clients, dont le nombre aurait dépassé le nombre limité ordonné par le comité provincial, se rendaient dans l'établissement en dehors des heures d'ouverture légales et violaient les règles du Covid-19 qui interdisent les fêtes et les rassemblements sociaux.

Lors de la fouille des salles dites VIP du lieu, neuf clients âgés de moins de 18 ans ont été découverts parmi des centaines de fêtards. Des boissons alcoolisées ont également été trouvées dans des bouteilles et des conteneurs de soda, tandis que des pichets de bière étaient placés discrètement sur les tables, dans une tentative futile de dissimuler le fait que le lieu servait de l'alcool contre les ordres actuels de Covid-19.

La police a ensuite confisqué tous les éléments de preuve et arrêté les 235 clients pour qu'ils subissent des tests de dépistage du Covid-19 ATK à leurs frais, des vérifications de leurs antécédents et de leurs dossiers personnels dans un auditorium universitaire voisin, qui est une zone ouverte afin de réduire le risque de propagation du Covid-19, le taux d'infection étant encore très élevé à Khon Kaen.

Dans un premier temps, les 235 clients ont été inculpés pour rassemblements illégaux et conduite de toute activité présentant un risque de propagation du coronavirus Covid-19. En vertu d'un décret d'urgence strict, les clients s'exposent à de lourdes amendes pouvant atteindre des dizaines de milliers de bahts et à des peines de prison.

Les lieux de divertissement, comme les bars et les boîtes de nuit, sont légalement fermés dans tout le pays depuis avril de cette année, soit depuis près de 7 mois, en Thaïlande. Il est interdit aux restaurants de servir de l'alcool, à l'exception de quelques régions comme Phuket et Samui, pour des raisons liées au tourisme. Même dans ce cas, l'alcool n'est censé être servi qu'avec des repas complets et dans le cadre d'une expérience gastronomique, et non pour faire la fête et se mêler aux autres, selon la police.

L'interdiction nationale en cours de la vie nocturne et des lieux liés à l'alcool est de plus en plus critiquée par les citoyens, les touristes et les expatriés, alors que des raids quotidiens en Thaïlande continuent d'arrêter des centaines de clients, en particulier dans des zones comme Pattaya et Bangkok qui étaient auparavant connues pour leur célèbre vie nocturne. De nombreuses personnes sur les médias sociaux ont exprimé leurs inquiétudes quant à l'effet de l'interdiction en cours sur le tourisme, en particulier en ce qui concerne la possibilité d'arrêter des touristes pour avoir simplement pris une bière, alors que beaucoup d'entre eux s'attendent à aller dans des lieux de vie nocturne dans le cadre de leurs vacances.

Le Center for Covid-19 Situation Administration, ou CCSA, a déclaré qu'il "envisagerait" l'ouverture des lieux de divertissement et des bars d'ici le 1er décembre, mais ne l'a pas promis, ce qui a suscité encore plus de critiques et un nombre croissant de propriétaires d'entreprises, qui affirment n'avoir reçu aucune aide financière pour l'interdiction prolongée et les fermetures, en violation des règles. La plupart des propriétaires d'entreprises récemment arrêtés ont déclaré qu'ils essayaient simplement de nourrir leurs familles et de gagner leur vie car ils n'avaient pas d'autre choix. On ignore quelles mesures ont été prises à l'encontre des propriétaires d'entreprises de ce lieu à Khon Kaen.

Photo courtoisie : nationtv

-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=–=–=–=–==-

Suivez-nous sur Facebook,

Rejoignez-nous sur LINE pour les alertes de dernière minute !