Dix personnes arrêtées après une descente de police dans un sauna de Bangkok, saisie de drogue

Bangkok -

La police a fait une descente dans un sauna de Wang Thong Lang après minuit hier, samedi 9 octobre, lors d'une fête réservée aux hommes.th), et dix personnes au total ont été arrêtées. Selon la police de Wang Thonglang, ils ont également saisi divers types de drogues.

Vingt policiers de la division de supervision de la protection sociale des enfants et des femmes et de la police de Wang Thonglang ont fait une descente dans un sauna à Soi Ramkhamhaeng 21 à Plubpla à 12h30.

La police est arrivée dans l'imposant bâtiment, suite à des informations fournies par un citoyen anonyme, qui comprenait des salles de karaoké, des piscines, un sauna et 50 chambres privées. Au total, dix personnes ont été arrêtées, dont le propriétaire du lieu, un Thaïlandais de 63 ans. Selon la police de Bangkok, les dix personnes arrêtées ont été trouvées en train de faire la fête sans masque ni distanciation sociale, conformément aux règles en vigueur au Covid-19, et de consommer des drogues et de l'alcool. La police a saisi divers types de drogues comme de la méthamphétamine en cristaux et du Viagra, selon ses rapports.

Le colonel Theerachai Chamnanmor, de la division de supervision du bien-être des enfants et des femmes, a déclaré à la presse thaïlandaise associée : "Cet endroit a déjà fait l'objet d'une descente en mai de cette année pour avoir violé les ordres de fermeture en raison du risque de propagation du Covid-19. La dernière fois, 57 personnes ont été arrêtées. Il est clair qu'ils ne sont pas au courant de la loi ou qu'ils l'ignorent et qu'ils risquent de propager le Covid-19 puisqu'ils ont rouvert leurs portes."

"Le propriétaire du lieu, M. Nu ou Jae Nu, 63 ans, a reconnu les charges retenues contre lui. Il a affirmé que la police de Bangkok ne savait pas qu'ils avaient rouvert et pensait qu'ils seraient en sécurité car ils ont moins de 25 personnes rassemblées. Il ne sait manifestement pas que les limites de rassemblement ne s'appliquent pas aux fêtes illégales, notamment autour de l'alcool, qui reste contre les mesures de contrôle de Covid-19. Bien sûr, la consommation de drogue est toujours contraire à la loi également". ajoute Theerachai.

"M. Nu est accusé d'avoir enfreint le décret d'urgence visant à contrôler le Covid-19, d'avoir vendu illégalement de l'alcool et d'avoir exploité un lieu de divertissement sans licence, alors que la fermeture de tous les lieux de ce type a été ordonnée pour six mois en raison du Covid-19. Par ailleurs, les neuf autres personnes arrêtées sont accusées d'avoir consommé des drogues illégales". a conclu Theerachai.

Les noms des neuf personnes arrêtées n'ont pas été communiqués par Theerachai, mais toutes étaient toujours en détention au moment de la mise sous presse, selon ses déclarations à la presse thaïlandaise associée.

PHOTO : Dailynews

SOURCE : Dailynews

=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=–=–=–=–==-

N'oubliez pas de vous abonner à notre bulletin d'information et de recevoir toutes nos nouvelles en un seul courriel quotidien sans spam Cliquez ici ! OU, entrez votre e-mail ci-dessous !

[bulletin d'information]

 

Avis Facebook pour l’UE! Vous devez vous connecter pour afficher et publier des commentaires FB!