Neuf personnes ont été arrêtées alors qu'elles buvaient de l'alcool sur la plage de Sattahip, violant ainsi les règles du Covid-19.

Sattahip -

Neuf personnes ont été arrêtées alors qu'elles buvaient de l'alcool sur une plage de Sattahip hier et qu'elles violaient les règles concernant le Covid-19, selon les autorités de Sattahip (13 septembre).th).

Tout d'abord, vous pouvez visionner une vidéo de l'arrestation et de l'histoire ici :

Une équipe des autorités de Sattahip dirigée par le maire de Sattahip, M. Chaiwat Inanong, et la police de Sattahip ont arrêté neuf personnes à la plage de Bang Saray pour avoir violé l'ordonnance de contrôle des maladies de Chonburi en vigueur depuis le Covid-19, qui interdit la consommation et la possession d'alcool sur la plage, ou d'ailleurs dans tout espace public comme les parcs.

TPN media note que, techniquement, l'alcool était interdit dans les lieux publics bien avant le Covid-19, y compris à Pattaya, mais qu'il était rarement, voire jamais, appliqué en raison d'une application plus souple pour le tourisme. Cependant, en raison du Covid-19, ce n'est plus le cas, car les autorités continuent d'associer un risque de propagation du Covid-19 aux groupes qui socialisent et font la fête autour de l'alcool.

Les neuf personnes ont été emmenées au poste de police de Sattahip pour la suite de la procédure.

Le maire de Sattahip, M. Chaiwat Inanong, a déclaré aux journalistes du Pattaya News : "La municipalité de Bang Saray a clairement annoncé, notamment en plaçant des panneaux le long de la plage de Bang Saray, que la consommation d'alcool est interdite sur la plage de Bang Saray."

"Même si le nombre d'infections par le Covid-19 à Sattahip a diminué, nous devons continuer à contrôler et à prévenir la propagation du virus. Les rassemblements, les fêtes et la socialisation autour de l'alcool sont strictement interdits et font que les gens perdent leurs inhibitions et oublient les règles de distanciation sociale, le port de masques et les autres précautions qui aident à arrêter la propagation du virus." Le maire a conclu.

Techniquement, note TPN media, un ordre actuel du gouverneur de Chonburi interdit tout rassemblement de plus d'une personne autour de l'alcool et des fêtes. Les rassemblements de 25 personnes au maximum pour des raisons légitimes sont actuellement autorisés.

Les bars, la vie nocturne et même les restaurants qui vendent légalement de l'alcool sont interdits depuis plus de cinq mois à Chonburi et rien n'indique que ces règles impopulaires seront bientôt levées. Et ce, en dépit d'un plan visant à rétablir le tourisme national et étranger à Sattahip et Pattaya dès le début du mois d'octobre, alors que de nombreux touristes souhaiteraient vraisemblablement prendre une boisson alcoolisée pour se détendre sans risquer d'être arrêtés.

Les peines encourues par les personnes arrêtées pourraient être lourdes, car cette violation relève de ce que certains appellent des décrets d'urgence "draconiens" prévoyant de lourdes amendes et des peines de prison potentielles. Les autorités de Sattahip ont prévenu qu'elles continueraient à arrêter les personnes qui enfreignent les décrets d'urgence actuels.

=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=–=–=–=–==-

N'oubliez pas de vous abonner à notre bulletin d'information et de recevoir toutes nos nouvelles en un seul courriel quotidien sans spam Cliquez ici ! OU, entrez votre e-mail ci-dessous !

[bulletin d'information]

 

 

Avis Facebook pour l’UE! Vous devez vous connecter pour afficher et publier des commentaires FB!