La Thaïlande légalisera pleinement les services de covoiturage comme Grab d'ici début 2020, selon le ministère des Transports

BANGKOK (Reuters) – La Thaïlande a rédigé des lignes directrices pour réglementer les compagnies de covoiturage et vise à légaliser les services d'ici mars 2020, a annoncé vendredi le ministère des Transports.

Les services de covoiturage existent dans une zone grise légale en Thaïlande, la police arrêtant et infligeant régulièrement des amendes aux conducteurs parce qu'ils ne sont pas correctement enregistrés.

Les directives exigent que les véhicules privés soient immatriculés et équipés d'un système GPS, a indiqué le ministère des Transports dans un communiqué. Les conducteurs auront besoin d'un permis de conduire public.

Les entreprises de covoiturage doivent vérifier l'identité des chauffeurs et gérer un centre de traitement des plaintes ouvert 24 heures sur XNUMX, a indiqué le ministère.

"Nous devons examiner ce qui est possible dans le cadre de la loi pour donner le choix au public – et non accroître la concurrence avec les taxis dans le système", a déclaré à Reuters le secrétaire permanent adjoint Jirut Wisansitr.

Les services de réservation de trajets sont populaires dans le pays de 67 millions d'habitants car ils sont parfois moins chers et moins susceptibles de refuser d'emmener les passagers à destination que les taxis ordinaires, mais ils ont contrarié les chauffeurs de taxi traditionnels.

Les changements proposés interviennent après que le parti Bhumjaithai a fait campagne lors des élections de cette année sur la promesse de légaliser les services de covoiturage. Le parti a remporté suffisamment de sièges pour rejoindre un gouvernement de coalition et s'est vu confier la responsabilité du ministère des Transports.

Certaines entreprises de covoiturage opèrent sur le marché thaïlandais non réglementé depuis quelques années maintenant.

Grab, basé à Singapour, propose des balades en voiture et en moto, tandis que son rival Get, une unité de l'indonésien Go-Jek, ne propose que des balades en moto.

Les entreprises thaïlandaises ont également investi dans des startups de covoiturage.

Source: Reuters

SOURCEReuters
M. Adam Judd est copropriétaire de TPN media depuis décembre 2017. Il est originaire de Washington DC, en Amérique, mais a également vécu à Dallas, Sarasota et Portsmouth. Il a une formation dans la vente au détail, les ressources humaines et la gestion des opérations, et écrit sur l'actualité et la Thaïlande depuis de nombreuses années. Il vit à Pattaya depuis plus de huit ans en tant que résident à temps plein, est bien connu localement et visite le pays en tant que visiteur régulier depuis plus d'une décennie. Ses coordonnées complètes, y compris les coordonnées du bureau, se trouvent sur notre page Contactez-nous ci-dessous. Pour les histoires, veuillez envoyer un e-mail à Pattayanewseditor@gmail.com À propos de nous : https://thepattayanews.com/about-us/