Un bébé de 2 ans grièvement blessé lors d'une altercation avec un bénévole présumé de la police au point de contrôle de la police

Pattaya-

Une mère a affirmé que son fils de deux ans avait été assommé par un volontaire de la police brandissant une matraque la nuit dernière.

Les parents de l'enfant sortaient manger hier soir à Soi Khao Talo, Pattaya, lorsqu'ils ont vu un poste de contrôle de la police et ont doublé leur moto pour éviter une amende. Ils ont initialement déclaré que cela était dû au fait qu'ils n'avaient pas de casque, mais de plus amples informations ont été publiées sur le fait que le mari avait un problème de drogue.

Kanya Tomklang, 25 ans, a déclaré qu'un homme vêtu de noir a sauté de l'ombre et les a attaqués en frappant son fils Sila Ninkham ou "Sam" âgé de seulement deux ans.

Elle a dit que l'homme n'était toujours pas satisfait de ce qu'il avait fait – il a levé sa matraque pour frapper à nouveau alors que le mari et le père ont donné un coup de pied pour éviter de nouvelles blessures.

La famille a réussi à s'enfuir.

Ils se sont précipités dans une clinique, mais la trouvant fermée, ils se sont rendus à l'hôpital de Bang Lamung où l'enfant a reçu trois points de suture sur une grave blessure à la tête.

Alors que les journalistes parlaient à la mère, l'enfant a commencé à vomir et a été transféré dans un autre hôpital pour un traitement plus urgent.

La mère avait dit: "Nous voulions juste éviter une amende - est-ce si grave que cela le justifie?"

Cet après-midi, le père de l'enfant (photo) a été convoqué au poste de police pour donner sa version de l'histoire. Il a été testé pour la drogue et a admis avoir consommé de la méthamphétamine et c'est pourquoi ils ont essayé d'éviter le point de contrôle. Il a dit, cependant, que les blessures du bébé étaient inacceptables, mais a semblé admettre qu'il avait peut-être frappé le volontaire plus tôt que l'histoire n'a été rapportée pour la première fois.

Les responsables de la police déclarent que le volontaire de la police donnera sa version de l'histoire et interviewera ce soir. Nous en aurons plus plus tard sur cette histoire en développement. Les médias sociaux sur la version thaïlandaise de cette histoire ont éclaté de colère, mais les responsables ont averti qu'il y avait plus dans l'histoire et pour permettre au volontaire de raconter sa version de l'histoire.

L'enfant est toujours à l'hôpital dans un état grave au moment de mettre sous presse.

M. Adam Judd est copropriétaire de TPN media depuis décembre 2017. Il est originaire de Washington DC, en Amérique, mais a également vécu à Dallas, Sarasota et Portsmouth. Il a une formation dans la vente au détail, les ressources humaines et la gestion des opérations, et écrit sur l'actualité et la Thaïlande depuis de nombreuses années. Il vit à Pattaya depuis plus de huit ans en tant que résident à temps plein, est bien connu localement et visite le pays en tant que visiteur régulier depuis plus d'une décennie. Ses coordonnées complètes, y compris les coordonnées du bureau, se trouvent sur notre page Contactez-nous ci-dessous. Pour les histoires, veuillez envoyer un e-mail à Pattayanewseditor@gmail.com À propos de nous : https://thepattayanews.com/about-us/