463 personnes tuées au cours du Nouvel An sept jours meurtriers en Thaïlande, presque nouveau record.

Au total, 463 personnes sont décédées des suites d'accidents de la route en Thaïlande au cours de la semaine dernière, alors que les routes notoirement meurtrières du pays ont de nouveau été inondées de conducteurs ivres pendant la période du nouvel an.

Le Centre de direction de la sécurité routière du pays a déclaré que le nombre de morts pour ce que la police appelle "Seven Dangerous Days" était en hausse de 40 par rapport au décompte de 423 de l'année dernière et juste en deçà du record de 478 établi en 2017.

L'alcool au volant a été répertorié comme la cause de 40 % des 3,791 27 collisions signalées entre le 2 décembre et le 3,892 janvier. Au cours de cette période, 4,005 3,841 personnes ont été blessées, contre XNUMX XNUMX l'an dernier. Bien que le nombre de morts cette année ait augmenté, le nombre de collisions a légèrement diminué, passant de XNUMX XNUMX.

La vitesse était la deuxième cause de collision la plus signalée cette année, représentant 28 %. Quatre-vingt pour cent des véhicules impliqués dans des accidents étaient des motos.

Le mois dernier, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a signalé que le taux de mortalité lié aux collisions routières en Thaïlande était de 32.7 personnes sur 100,000 XNUMX, le plus élevé d'Asie du Sud-Est. L'organisation a accusé les autorités thaïlandaises de ne pas appliquer efficacement les règles de sécurité routière, ce qui a conduit de nombreux conducteurs à prendre la route en état d'ébriété ou sans permis de conduire.

Après le bilan record de l'année dernière, Liviu Vedrasco de l'OMS a déclaré que bien que les sept jours dangereux aient reçu beaucoup d'attention, la mauvaise sécurité routière était un problème tout au long de l'année en Thaïlande. "Les routes en Thaïlande sont dangereuses tous les jours, pas seulement sept", a-t-il déclaré.

Selon l'OMS, la Libye est le seul pays avec un taux de mortalité par collision routière plus élevé. En 2015, l'organisation a fait état d'un chiffre de 73.4 décès sur 100,000 XNUMX personnes dans ce pays africain.

M. Adam Judd est copropriétaire de TPN media depuis décembre 2017. Il est originaire de Washington DC, en Amérique, mais a également vécu à Dallas, Sarasota et Portsmouth. Il a une formation dans la vente au détail, les ressources humaines et la gestion des opérations, et écrit sur l'actualité et la Thaïlande depuis de nombreuses années. Il vit à Pattaya depuis plus de huit ans en tant que résident à temps plein, est bien connu localement et visite le pays en tant que visiteur régulier depuis plus d'une décennie. Ses coordonnées complètes, y compris les coordonnées du bureau, se trouvent sur notre page Contactez-nous ci-dessous. Pour les histoires, veuillez envoyer un e-mail à Pattayanewseditor@gmail.com À propos de nous : https://thepattayanews.com/about-us/