La marijuana médicale approuvée pour être légalisée en Thaïlande

BANGKOK (Reuters) – La Thaïlande a approuvé mardi la marijuana à des fins médicales et de recherche, la première légalisation de la drogue dans une région dotée de certaines des lois sur les drogues les plus strictes au monde.

Le parlement nommé par la junte en Thaïlande, un pays qui jusqu'aux années 1930 avait pour tradition d'utiliser la marijuana pour soulager la douleur et la fatigue, a voté pour amender la loi sur les stupéfiants de 1979 lors d'une session parlementaire supplémentaire traitant une ruée de projets de loi avant les vacances du Nouvel An.

"C'est un cadeau du Nouvel An de l'Assemblée législative nationale au gouvernement et au peuple thaïlandais", a déclaré Somchai Sawangkarn, président du comité de rédaction, lors d'une session parlementaire télévisée.

Alors que des pays de la Colombie au Canada ont légalisé la marijuana à des fins médicales ou même récréatives, la drogue reste illégale et taboue dans une grande partie de l'Asie du Sud-Est, qui a certaines des sanctions les plus sévères au monde pour les violations de la loi sur les drogues.

Les trafiquants de marijuana peuvent être passibles de la peine de mort à Singapour, en Indonésie et en Malaisie.

Mais en Thaïlande, la principale controverse avec la légalisation concernait les demandes de brevets d'entreprises étrangères qui pourraient leur permettre de dominer le marché, rendant plus difficile l'accès des patients thaïlandais aux médicaments et aux chercheurs thaïlandais d'accéder aux extraits de marijuana.

"Nous allons exiger que le gouvernement révoque toutes ces demandes avant que la loi n'entre en vigueur", a déclaré Panthep Puapongpan, doyen de l'Institut Rangsit de médecine intégrative et anti-âge.

Certains défenseurs thaïlandais espèrent que l'approbation de mardi ouvrira la voie à la légalisation à des fins récréatives.

"C'est le premier petit pas en avant", a déclaré Chokwan Chopaka, un militant de Highland Network, un groupe de défense de la légalisation du cannabis en Thaïlande.

SOURCEReuters
M. Adam Judd est copropriétaire de TPN media depuis décembre 2017. Il est originaire de Washington DC, en Amérique, mais a également vécu à Dallas, Sarasota et Portsmouth. Il a une formation dans la vente au détail, les ressources humaines et la gestion des opérations, et écrit sur l'actualité et la Thaïlande depuis de nombreuses années. Il vit à Pattaya depuis plus de huit ans en tant que résident à temps plein, est bien connu localement et visite le pays en tant que visiteur régulier depuis plus d'une décennie. Ses coordonnées complètes, y compris les coordonnées du bureau, se trouvent sur notre page Contactez-nous ci-dessous. Pour les histoires, veuillez envoyer un e-mail à Pattayanewseditor@gmail.com À propos de nous : https://thepattayanews.com/about-us/