Le gouvernement thaïlandais déclare une "guerre contre la drogue" de trois mois en Thaïlande

Le gouvernement a décidé de déclarer la guerre aux stupéfiants dans tout le pays avec l'espoir d'un résultat positif dans trois mois.

Le vice-Premier ministre Prawit Wongsuwan a convoqué jeudi une réunion de haut niveau des agences concernées, y compris l'armée, le Commandement des opérations de sécurité intérieure, le ministère de la Justice, le ministère de l'Intérieur, le ministère des Affaires étrangères et la police pour discuter de la coopération entre toutes les agences allant du partage d'informations à opérations de répression, séparation des responsabilités et renforcement des communautés locales pour prévenir l'abus de drogues parmi leur population.

Le vice-Premier ministre a chargé l'ISOC de superviser les opérations de toutes les agences et organisations administratives locales concernées et de leur apporter un soutien si nécessaire.

Sur le plan de la répression, les troupes basées le long de la frontière poreuse du pays et des points de contrôle frontaliers seront chargées d'intercepter les drogues passées en contrebande à travers la frontière depuis les pays voisins.

L'ISOC, les ministères des Affaires étrangères et de la Justice ont été chargés de rechercher la coopération des pays voisins pour réprimer les installations de production de drogue dans ces pays.

La police et les responsables des stupéfiants coopéreront pour partager des informations et seront responsables de la répression de la drogue dans le pays.

Les responsables de l'administration locale, des gouverneurs aux chefs de district, kamnan et chefs de village, uniront leurs efforts pour renforcer les communautés locales afin qu'elles soient libérées de la drogue, tandis que le ministère de l'Éducation demandera aux écoles de surveiller les abus de drogue parmi leurs élèves et, si nécessaire, de demander l'aide de la police pour résoudre le problème.

Le vice-Premier ministre Prawit a déclaré que la réunion attachait également de l'importance à la réhabilitation des toxicomanes pour les aider à arrêter de fumer ou à réduire leur dépendance à la drogue.

Concernant la situation de la refonte de la drogue cette année, il a révélé que les autorités avaient réussi à saisir 350 millions de pilules de méthamphétamine, 18.5 tonnes d'Ice, 900 kg d'héroïne et 32 ​​tonnes de marijuana d'octobre dernier à septembre de cette année.

Il a déclaré que les produits chimiques destinés à la fabrication de médicaments continuaient d'être passés en contrebande pour approvisionner les installations de production le long de la frontière entre le Myanmar et la Chine et entre le Myanmar et la Thaïlande et que la Thaïlande restait un point de transit majeur pour l'expédition de médicaments vers les marchés étrangers.

Avec l'aimable autorisation de PBS News Thai

SOURCENouvelles PBS
M. Adam Judd est copropriétaire de TPN media depuis décembre 2017. Il est originaire de Washington DC, en Amérique, mais a également vécu à Dallas, Sarasota et Portsmouth. Il a une formation dans la vente au détail, les ressources humaines et la gestion des opérations, et écrit sur l'actualité et la Thaïlande depuis de nombreuses années. Il vit à Pattaya depuis plus de huit ans en tant que résident à temps plein, est bien connu localement et visite le pays en tant que visiteur régulier depuis plus d'une décennie. Ses coordonnées complètes, y compris les coordonnées du bureau, se trouvent sur notre page Contactez-nous ci-dessous. Pour les histoires, veuillez envoyer un e-mail à Pattayanewseditor@gmail.com À propos de nous : https://thepattayanews.com/about-us/