L'équipe de football thaïlandaise sauvée se réveille chez elle pour la première fois depuis des semaines

Les garçons des cavernes sauvés de Thaïlande se sont réveillés chez eux pour la première fois en plus de trois semaines jeudi, et beaucoup se sont levés à l'aube pour participer à une cérémonie religieuse.

Les 12 garçons, âgés de 11 à 16 ans, et leur entraîneur de 25 ans sont sortis d'un hôpital de la province septentrionale de Chiang Rai mercredi et ont ensuite fait leur première apparition publique.

Lors d'une émission télévisée nationale, ils ont souri, plaisanté et fait preuve de solidarité les uns envers les autres, alors qu'ils partageaient les détails de leur expérience traumatisante à l'intérieur du complexe de grottes inondées de Tham Luang.

Beaucoup de garçons sont originaires du quartier endormi de Mae Sai, près de la frontière avec le Myanmar. Certains ont été accueillis par des câlins, des larmes et des sourires de parents et d'amis en attente lorsqu'ils sont rentrés chez eux mercredi. D'autres ont reçu de l'eau en entrant chez eux.

Jeudi, certains des garçons et leurs proches ont participé à des cérémonies religieuses au temple Wat Pha That Doi Wao de Mae Sai, un ancien temple offrant une vue panoramique sur la campagne environnante.

Les journalistes n'étaient pas autorisés à s'approcher des garçons et de leurs familles au temple pour leur donner de l'intimité.

Les derniers du groupe de 13 ont été sortis de la grotte mardi dernier, mettant fin à une épreuve exténuante de 18 jours qui a coûté la vie à Samarn Kunan, un plongeur volontaire et ancien SEAL de la marine thaïlandaise venu aider à la mission de sauvetage.

Samarn est décédé le 6 juillet après avoir perdu connaissance lors d'une mission visant à placer des réservoirs d'oxygène au fond de la grotte, deux jours seulement avant que les premiers garçons ne soient mis en sécurité.

Lors de leur conférence de presse télévisée, les garçons ont déclaré qu'en entrant dans la grotte le 23 juin, ils avaient prévu de ne rester à l'intérieur de la grotte que pendant environ une heure après l'entraînement de football. Mais une averse de saison des pluies a inondé les tunnels, les piégeant.

Les garçons n'avaient pas de nourriture et ne survivaient qu'avec de l'eau. Ils ont creusé à tour de rôle les murs de la grotte, espérant trouver une issue.

« Nous avons bu l'eau des stalactites. Le premier jour, tout allait bien, mais après deux jours, nous avons commencé à nous sentir fatigués », a déclaré Pornchai Kamluang, 16 ans, ajoutant que leur entraîneur, Ekapol Chanthawong, leur avait dit de rester immobiles autant que possible pour conserver leur énergie.

"Cette expérience m'a rendu plus fort et m'a appris à ne pas abandonner", a déclaré le plus jeune membre de l'équipe, qui s'appelle Titan.

Les garçons finiront par passer du temps en tant que moines bouddhistes novices pour honorer la mémoire du plongeur décédé, a déclaré mercredi leur entraîneur.

SOURCEReuters/Associated Press
M. Adam Judd est copropriétaire de TPN media depuis décembre 2017. Il est originaire de Washington DC, en Amérique, mais a également vécu à Dallas, Sarasota et Portsmouth. Il a une formation dans la vente au détail, les ressources humaines et la gestion des opérations, et écrit sur l'actualité et la Thaïlande depuis de nombreuses années. Il vit à Pattaya depuis plus de huit ans en tant que résident à temps plein, est bien connu localement et visite le pays en tant que visiteur régulier depuis plus d'une décennie. Ses coordonnées complètes, y compris les coordonnées du bureau, se trouvent sur notre page Contactez-nous ci-dessous. Pour les histoires, veuillez envoyer un e-mail à Pattayanewseditor@gmail.com À propos de nous : https://thepattayanews.com/about-us/